La confiance en soi (3)

Comment sait-on que l’on a confiance en soi ?

Avec des réponses telles que :
– Je sais ce que je vaux, et je crois en ce que je fais.
– Je sais où je vais.
– Je sais que je vais toujours trouver une solution.

La confiance en soi se nourrit de multiples retours des autres, de nos réalisations, de nos succès. Pour apprendre, il est bien d’observer les gens à l’aise.
Plus nous prenons des risques et plus nous augmentons notre confiance en nous, cela signifie aller de l’avant sans être forcément certain de réussir, être fier de ce que l’on fait, de ses efforts, quels que soient les résultats.

 

Ainsi pour s’aider à augmenter sa confiance en soi :

confiance_3_2– Évaluer sa sécurité intérieure, la confiance en sa personne, ses compétences, sa confiance relationnelle.

– Repérer et lister ses zones de confiance. J’ai confiance en …

– Lister ses vingt principales qualités

– Lister les difficultés, ce qui nous gêne le plus

– Pister les éventuels bénéfices secondaires : quand j’aurai confiance en moi je quitterai ce travail, ou mon manque de confiance en moi m’empêche de …

– Prendre conscience de ses croyances : qu’est-ce que je me dis sur moi-même et les autres : je suis… les autres sont….

 

 

Aller à l’origine de ses croyances

Exemple de conséquences des croyances :

Je ne suis pas intéressant
→ Je me place en retrait, j’écoute plus que je ne parle
→ Les autres ne me voient pas, ils ne viennent pas à moi,
→ Je reste seul

 

Exercice à effectuer en toute conscience :

Quand il parlait de moi, mon père disait… Quels messages verbaux ai-je reçu de mes parents ?
Écrire chacun des messages négatifs sur des petits papiers.
Mettre un cendrier avec des allumettes en face de soi et un coussin derrière soi. Positionner mentalement son parent sur le coussin.
Dites-lui votre colère, qu’il n’avait pas le droit de vous dévaloriser, de projeter sur vous ses problèmes personnels. Je ne suis pas ….
Puis brûler chaque message consciemment et consciencieusement pour vous en libérer.

confiance_3_3Cesser de se dévaloriser

Stopper le disque des petites phrases telles que : tu es incapable, tu es nul.
Imaginez que vous mettez le disque de ces petites phrases qui reviennent constamment à la poubelle.

S’accepter tel que l’on est

Faire la différence entre ce sur quoi nous avons du pouvoir et ce sur quoi nous n’en n’avons pas.
Arrêter les comparaisons.

Dominer ses peurs

Le manque de confiance découle de la répression de la colère. Oser éprouver cette colère. L’écrire, la dessiner, la sortir de soi en la mettant sur papier.
Déchirer des vieilles revues en s’adressant à son agresseur comme s’il était là.

Se libérer de contraintes

Faire un bilan honnête de ce que nous vivons en termes de sécurité, valorisation, de liberté.

Je me sens…. en sécurité, valorisé, libre
– dans ma famille,
– dans ma profession,
– parmi mes amis.

Pour améliorer la situation :
Quels changements puis-je envisager ?
Qu’est ce qui me retient de changer ? Qu’est ce que je crains ?

Valoriser ses échecs

A quoi cet échec est-il imputé ?
Est-ce vraiment un manque de capacités, ou quelqu’un ou quelque chose d’autre était-il impliqué ?
Exprimer ses émotions de déception, colère, voire de peur.
Mettre en lumière les raisons de cet échec : ex : je ne savais pas qu’il était gaucher.

confiance_3_6Sortir de ses habitudes, de ses sécurités

De quoi ai-je envie aujourd’hui ?

Apprendre à dire NON

Tout le groupe prend le plat du jour, choisir le menu.
L’avantage de la différenciation est que l’on reçoit davantage de marques d’attention, d’intérêts, ce qui ne peut qu’augmenter la confiance.

Être créatif

Il y a toujours au moins trois solutions pour résoudre un problème. Rester sur sa solution ne mène qu’à la rigidité. Essayer d’autres solutions permet d’avancer et de réussir.

Prendre des risques

Ex : Je donne mon numéro de téléphone à 2 personnes.
Je parle de mon projet à une personne.

 

Autre façon de se placer par rapport à soi-même et son manque de confiance

Domaine Clés
Le rapport à soi-même 1) Se connaître
2) S’accepter
3) Être honnête avec soi-même
Le rapport à l’action 4) Agir
5) Faire taire le critique intérieur
6) Accepter l’échec
Le rapport aux autres 7) S’affirmer
8) Être empathique
9) S’appuyer sur le soutien social

1) Se connaître

Définir avec clarté ce que nous aimons ou n’aimons pas.
Quels sont les domaines où nous avons plus de connaissances que la moyenne ?
Peut-on parler de ses succès sans se vanter ou de ses échecs sans se dévaloriser ?
Savons-nous identifier nos défauts et nos qualités ?

2) S’accepter

Dès que nous pouvons parler de ce qui nous fait honte à une personne choisie, nous avons fait le premier pas vers l’acceptation de ses défauts.

3) Être honnête avec soi-même

Assumer ses émotions négatives : je suis en colère, je suis déçu, je suis inquiet
Aller à l’encontre des retranchements derrière des pensées telles que c’est la vie, c’est comme ça, il faut s’y faire.

4) Agir

confiance_3_5Définir des objectifs modestes et acquérir des gains modestes
Devenir un expert dans un domaine
Établir des objectifs réalistes.
Faire le tri entre des objectifs réalisables, irréalisables momentanément et durablement inaccessibles.
Justifier chaque objectif et préciser les moyens dont nous disposons ou pourrions disposer.
Face à un projet je dois pouvoir m’identifier : qu’est ce que je veux vraiment ? qu’est-ce que je pense réellement ?
Identifier mon désir, discerner mes capacités, ce qui dépend de moi et ne dépend pas de moi.

Comment agir :
Je n’ai pas été à la hauteur hier soir →Demander à d’autres personnes ce qu’elles en pensent
J’arrête de ruminer et j’agis → je fais quoi maintenant ? Je vais réfléchir à ce que je peux faire pour ne pas ressentir cette insatisfaction lors de la prochaine soirée

5) Faire taire le critique intérieur

Éliminer de ses pensées les constats tels que :
C’est inutile, à quoi bon → dissuade d’essayer / ça n’est pas suffisant → insatisfaction
Cela ne marchera pas → inquiétude ou perfectionnisme inutile
C’était nul → dévalorisation / Cela n’a servi à rien → dissuade de recommencer

6) Accepter l’échec

Un échec n’est pas une catastrophe mais un désagrément ennuyeux
Un échec est une étape : je dois progresser pour être plus à l’aise la prochaine fois
La plupart des échecs sont rattrapables.
Il n’est pas ridicule d’échouer, on a toujours des progrès à faire
Un échec est toujours effacé par une réussite ultérieure

7) S’affirmer

C’est apprendre à exprimer ce qu’on veut, ce qu’on ressent tout en respectant ce que l’autre veut, pense et ressent.

8) Être empathique

C’est la capacité d’écouter et de ressentir le point de vue des autres. C’est pouvoir dire : je comprends bien ce que tu veux, mais je ne pense pas forcément comme toi.

9) S’appuyer sur son soutien social

Ne pas hésiter à demander du soutien
Activer son réseau de soutien et ne pas l’utiliser qu’en cas de coup dur
Élargir son soutien social : les intimes, mais aussi les collègues, les camarades, les connaissances

Conclusion

confiance_3_4Le manque de confiance en soi est une réaction à un ou plusieurs évènements de notre histoire et/ou à notre situation sociale présente.

Guérir de ses blessures, c’est récupérer du pouvoir sur soi-même. Gagner de l’estime de soi permet de s’adapter efficacement à son environnement. C’est indispensable pour faire face à la vie s’aimer et s’aider dans un premier temps, aimer et aider les autres dans un deuxième temps.

Une fois le chemin entamé, il est de plus en plus facile à suivre. Les portes s’ouvrent. Quand deux routes s’offrent à nous, suivons le chemin que nous dicte la joie et non celui auquel la peur nous invite et ainsi solidifions chaque jour davantage notre confiance en nous.

Avoir confiance dans l’instant c’est se sentir vivre en soi. Je respire, je suis vivant, je suis moi.

 

Bibliographie

Être sur de soi de Willi Pasini
Oser, thérapie de la confiance en soi de Frédéric Fanget
Fais-toi confiance de Isabelle Filliozat
L’estime de soi de Christophe André et François Lelord
Imparfaits, libres et heureux, pratiques de l’estime de soi de Christophe André
Estime de soi, confiance en soi, Amour de soi de Patrice Ras
Les 6 clés de la confiance en soi de Nathaniel Branden

Envoyer le lien vers cet article à un(e) ami(e)

Vous aimerez aussi...