La magie des petites choses

Parfois on est triste.

Cela nous préoccupe tellement que l’on n’arrive pas à penser à autre chose et à prendre du recul.

Pourtant il arrive qu’un infime détail ou une petite phrase change totalement notre journée.

Voici l’histoire d’Anne-Solange.

Un jour, pour les besoins d’un projet, je me suis rendue à la papeterie située près de mon bureau. D’ordinaire je me fais une joie de ces visites qui me permettent de m’adonner à l’une de mes quêtes personnelles favorites : la recherche du stylo parfait.
Celui qui rendrait les lettres plus belles que belles, offrirait une pointe capable de glisser sur le papier telle une patineuse sur la glace, mais dont le chant évoquerait paradoxalement les sonorités râpeuses des plumes d’autrefois.

Comme à chaque fois je m’égare dans les rayons que je connais pourtant par cœur, je feins l’étonnement lorsque mes yeux se posent sur le vaste étalage de plumes, feutres, stylos à bille et autres merveilles technologiques, avant de griffonner quelques lettres sur le bloc de papier installé à cet effet. Mais rien n’y fait. Même ce passe-temps n’arrive pas à me dérider. Machinalement, mes yeux se posent sur les hiéroglyphes laissés par les clients des jours précédents.

Je vois d’abord une infinité de griffures, de boucles, de gribouillis en tous genres ; un certain nombre de prénoms, quelques dessins sommaires…. Et soudain au beau milieu des ratures ce message, « la vie est belle ». En une fraction de seconde mes épais nuages intérieurs se dissipent. Quelque sorcier vient de claquer des doigts pour mettre fin à l’enchantement. Une force indéfinie et merveilleuse me souffle cette simple vérité : la vie est belle. Je suis quelqu’un d’attentif aux signes et celui-ci à l’évidence en est un. De fait, quelques minutes plus tard, j’échange des sourires avec mes voisins à la caisse, une phrase agréable avec la vendeuse, quelques mesures d’un nocturne que j’adore me parviennent depuis la fenêtre d’un appartement… bref je suis de nouveau dans la vie, présente et disponible. La petite magie du quotidien a tout remis en ordre.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, une heure ou deux plus tard, je me souviens que l’auteur de « la vie est belle » , c’est moi. J’ai écrit ce message il y a un jour ou deux, je m’en souviens à présent. Mon « moi » du passé a donné un coup de main à mon « moi » d’aujourd’hui. Quel tour de passe-passe ! Alors chaque fois que quelque chose de beau nous interpelle, une jolie phrase qui nous fait sourire, un oiseau qui picore sous nos yeux amusés, etc…n’oublions pas de le noter, de le consigner, le photographier, et le disséminer partout dans notre vie, entre les pages d’un livre, au fond d’une boite ou d’une poche, pour les laisser venir à nous presque comme par magie, dans les moments où notre cœur a besoin qu’on le prenne par la main.

 

Anne Solange Tardy,

auteur de
« Manifeste pour une maison rangée »
et « Merci, mon carnet de gratitude »

Envoyer le lien vers cet article à un(e) ami(e)

Vous aimerez aussi...