L’équilibre acido-basique

L’équilibre acido-basique

La vie et la santé sont avant tout question d’équilibre. Notre organisme le sait parfaitement, car pour nous maintenir en vie, il cherche sans cesse, et sans que nous nous en apercevions, à maintenir l’équilibre de notre milieu intérieur. C’est ce que l’on appelle l’homéostasie.

Il maintient notamment les différentes constantes de l’ensemble des liquides qui nous constituent.

Le PH est la mesure qui permet de déterminer si une solution est acide ou alcaline. Celui du sang ne peut pas varier au-delà de certaines frontières sans nous mettre en danger de mort. Nos systèmes tampons internes le surveillent de très très près pour l’auto-réguler sans cesse.

Car notre organisme produit naturellement des déchets acides.

Il a donc tendance à pencher vers une acidité qu’il doit combattre en permanence. Lorsque notre force vitale est suffisamment présente, elle nous permet de chasser les acides par les émonctoires appropriés qui sont les reins, les poumons et la peau.

Les reins évacuent les déchets acides via les urines. C’est leur principale porte de sortie avec les poumons qui permettent d’évacuer les acides moins lourds, plus volatils. Les glandes sudoripares de la peau en éliminent également grâce à la transpiration.

La nature est bien faite ! Mais ces systèmes d’évacuation peuvent se retrouver vite débordés lorsque trop de déchets acides sont produits et que notre force vitale n’est pas assez présente pour les éliminer.

L’équilibre acido-basique

Que faut-il faire pour maintenir l’équilibre ?

L’équilibre acido-basique

Notre organisme va aller chercher partout où il le peut des minéraux alcalins basifiant : les dents, les ongles, les cheveux, et les os se voient privés de leur calcium, magnésium, potassium. Et lorsque l’organisme ne peut pas éliminer les déchets, il les stocke dans le tissu conjonctif. C’est ce que l’on appelle en naturopathie des cristaux. Et ces cristaux, s’ils sont beaux dans la nature, ils sont douloureux dans notre corps.


Quels sont les signes d’un déséquilibre acido-basique ?

L’équilibre acido-basique

Les premiers signes sont des ongles striés, cassants, qui se dédoublent, des chutes de cheveux anormales, des cheveux ternes et filasses, une frilosité anormale dans les extrémités du corps, une fatigabilité, et une perte d’énergie, une dégradation de l’humeur ?

Puis viennent des problèmes digestifs, des douleurs musculaires (crampes, courbatures, lumbago), une transpiration excessive, des douleurs articulaires (arthrose, arthrite), des calculs biliaires ou rénaux, une déminéralisation osseuse.

La liste est longue et tout ne se produit pas en même temps, mais ce sont de plus ou moins dangereux signaux d’alarme.

A plus long terme ; si rien n’est fait, le déséquilibre peut affecter le transport de l’oxygène et la nutrition des cellules. Les risques d’ostéoporose, troubles cardiaques, troubles métaboliques (diabète, cholestérol, hypertension, surpoids, troubles de la thyroïde) sont considérablement augmentés.


L’équilibre acido-basique

Il est donc primordial de détecter ce déséquilibre et de tout mettre en œuvre pour inverser la tendance.
Comment ?

Supprimer une des premières causes :

  • Une consommation excessive d’aliment acidifiant (viande, produits raffinés, produits laitiers, agrumes) et pas assez d’aliment alcalinisant.
  • Eviter la sédentarité et le manque d’oxygénation qui limitent l’efficacité des poumons et des reins à éliminer les déchets.
  • Diminuer les états de stress, la prise de certains médicaments (aspirine, anti-inflammatoires)
  • Trouver un sommeil régénérateur.

Liste des aliments acidifiants

  • La viande, la charcuterie, le poisson
  • Les œufs
  • Le vinaigre
  • Le fromage (plus ils est fort plus il est acide)
  • Les huiles végétales (arachide), durcies ou raffinées
  • Les céréales complètes ou non
  • Le pain (surtout le pain blanc), les pâtes,
  • Les légumes acides : tomates, rhubarbe, oseille, cresson
  • Les légumineuses : soja, millet, haricot blanc
  • Les fruits pas murs
  • Les fruits acides :
    • Petits fruits : groseilles, framboises, cassis
    • Agrumes : citron, pamplemousse, orange, clémentine
    • Certaines variétés de pommes, cerises, prunes, abricot
  • Le sucre raffiné
  • Les sucreries
  • Les fruits oléagineux : noix, noisettes, cacahuètes, sauf amandes
  • Les boissons industrielles
  • Le café, le thé, le cacao, le vin, les alcools forts.

Liste des aliments alcalinisants

  • La pomme de terre,
  • Les légumes verts crus ou cuits : salade, haricots verts, bettes, épinards, toutes sortes de choux, concombre, poireau
  • Les légumes colorés : betterave, carotte, potimarron, (sauf tomates) le maïs : graines ou polenta
  • La banane
  • L’amande, la noix du brésil, la châtaigne
  • Les fruits secs (modérément) : dattes, figues, raisins secs, pruneaux, (sauf abricots)
  • Boisson à la purée d’amande.
  • Les huiles végétales 1ère pression à froid.

La nuit est une phase de jeûne naturel qui permet à nos organes de se régénérer et à notre organisme de se concentrer sur la détox. Si nous dormons bien, nous nous détoxifions naturellement.

L’équilibre acido-basique

Pour faciliter ce travail de la nuit, il est préférable de ne pas dîner trop tard, et lorsque vous le pouvez de faire ce que l’on appelle un jeûne de 12 h 00, c’est-à-dire ne rien manger pendant 12 heures après le repas du soir. Soit vous dînez très tôt, soit vous prenez votre petit déjeuner plus tard dans la matinée.

Il existe encore le jeûne de 16 heures, sur le même principe, et dans ce cas-là, il n’y a pas de petit déjeuner ou encore vous prenez un goûter, pas de dîner et le petit déjeuner vers 10 h 00.

Ces petits jeûnes aident votre corps à se reposer. Vous pouvez aussi régulièrement faire une journée mono diète. La journée mono diète avec des pommes cuites est facile. Vous faites cuire des pommes en morceaux mais pas jusqu’à la compote, car il faut mâcher les morceaux. A chaque repas, vous prenez un demi-bol (un peu plus au déjeuner) que vous mangez extrêmement lentement (entre 20 et 30 minutes). Durant cette journée, vous mettez également vos organes au repos, et vous n’avez pas faim !!

Prenez soin de votre corps !!

Envoyer le lien vers cet article à un(e) ami(e)

Vous aimerez aussi...